Un jour une chanson # 1 / Bensonhurst Blues

mardi 23 octobre 2012

Parfois, il faut savoir sacrifier l'esthétique d'un blog pour l'information. D'où cette photo. Désolée.



Vous connaissez sans doute cette chanson, Bensonhurst blues, tube planétaire des années 80, interprétée par Osca
r Benton (si vous répondez non, c'est soit que vous êtes jeune, soit que vous avez vécu dans une grotte, bref, la loose).

Je l'écoutais ado, je l'aimais bien, et je suis retombée dessus par hasard. Je me suis demandée qui était Oscar Benton, dont j'aime la voix énergique, rauque, et bien testostéronée (c'est mon côté Fantomette, j'aime faire des enquêtes) (et des rimes).

Quelle ne fut ma surprise de découvrir qu'il était blanc et avait un physique banal (c'est un euphémisme, quand on écoute sa voix, on s'attend à un physique fort et charismatique, pas à un blondin au cheveu rare).

Mais la découverte des origines de ce morceau fut plus surprenante encore... (gros suspense).

Mais dis moi (oui) Andy, qui est Oscar Benton ? A l'origine, c'est un groupe de blues-jazz-rock créé à Haarlem en Hollande (à ne pas confondre avec Harlem à New York, mais c'est une drôle de coïncidence, on y reviendra plus tard) à la fin des années 60 par Ferdinand van Eif.

L'"Oscar Benton band blues" change plusieurs fois de membres mais Ferdinand van Eif devient célèbre et prend le nom du groupe.

Voilà pour Oscar Benton (oui, vous avez bien compris, Oscar Benton s'appelle en fait Ferdinand. Trop la honte).

Il sort Bensonhurts Blues en 1981, qui devient mondialement célèbre l'année suivante avec le film "Pour la peau d'un flic", de et avec Alain Delon.


La chanson reprend le thème du blues du businessman, version américaine. Elle dresse le portrait au vitriol d'un homme d'affaires qui a tous les signes de la réussite mais qui au fond de lui a le "Bensonhurst blues" (oh yeah).

Il offre des cadeaux aux gens à défaut de donner son affection, n'assume pas ses origines et son passé (l'accent de sa grand-mère, et un/une Français(e) qu'il a connu autrefois) et souffre de tous ces faux semblants.

Là où ça devient intéressant (c'est vrai que c'était un peu chiant jusque maintenant), c'est l'interprétation de la chanson qui est faite sur un site dédié à la culture juive, bortch.com.

Pour eux, ce blues d'une puissance rarement égalée est coloré d'un scat (improvisation constituée d'onomatopées, le fameux bouille bouille bouille bouille à 1 minute 12 secondes) caractéristique des chanteurs de synagogues (le style "Hazanout") !





Ils les rapprochent de ceux de Moïshe Oysher ou celles de Léo Fuld, figures du style Hazanout ashkénaze (laissant une plus large place au chant et à l’improvisation que le Hazanout sépharade). Vous ne rêvez pas, grâce à Scarlett, vous découvrez le Hazanout. C'est le miracle de la vie (et de l'amour).

Ainsi, Bensonhurst blues serait un mélange de culture juive et de blues de Harlem ! (Scoop).

La rencontre de Rabbi Jacob et de BB King en somme. (BB pour Blues Boy. Re-scoop).




J'ai écouté Moïshe Oysher et Léo Fuld, et n'ai trouvé qu'une chanson dont l'improvisation se rapproche un peu de notre bouille bouille bouille, Yass de Leo Fuld.

Je ne peux pas vous mettre la fenêtre YouTube ici, car elle ne s'affiche pas pour des raisons de droits, mais cliquez sur le nom de la chanson pour l'écouter dans YouTube (ça vaut le coup, et celle ci aussi, bien que très différente, la prouesse vocale est incroyable).

Oscar Benton aurait-il des origines juives ? Apparemment non. Mais un faisceau d'indices montre que l'hypothèse de l'improvisation influencée par l'art liturgique juif n'est pas tout à fait fantaisiste.

- Bensonhurst est en effet un quartier de Brooklyn, quartier historiquement juif de New York.

- Bay Parkway, nom du héros, est une rue de Bensonhurst. Celui-ci semble être un descendant d'immigré (l'accent de sa grand-mère).

- Plus troublant encore, cette chanson a été composée quelques années plus tôt par Artie Kaplan et Artie Kornfeld*, tous deux américains d'origine juive.

- En 1972, Artie Kaplan interprète "Bensonhurst blues" (donc, dix ans avant Oscar Benton !). En l'écoutant, on découvre que Kaplan est bien l'auteur, non seulement du texte, mais aussi et surtout, de ce "scat" si particulier !

Voilà, l'enquête est bouclée, je vais retrouver Ficelle et Boulotte, on va s'en payer une bonne tranche.

Les paroles

Bay Parkway wonder
You're such a success
Your pretty secretary, ha !
She say you are the best

Your face always smiling
Say you sure paid your dues
But I know inside
You've got the Bensonhurst blues

Those custom-made ciggies
That you offer to me pretend
And pretend to care about my family

And those pictures on your desk
All them lies that you abuse
Do they know you suffer
From the Bensonhurst blues

Your grandmother's accent
Still embarrasses you
You're even ashamed
Of the French you once knew

You're part of the chance now
They break you making the news
But I know inside
You've got the Bensonhurst blues

But thanks for the lesson
Cause the life that I choose
Won't make me feel like living
With the Bensonhurst blues

And don't, don't try to write me
And don't bother to call
Cause I'll be in conference
Merry Christmas you all !

Shalom à tous !

-----

* Artie Kornfeld, auteur, musicien et producteur est devenu un producteur célèbre aux USA (il est l'un des créateurs de Woodstock). Artie (Arthur) Kaplan, auteur, saxophoniste, compositeur et chanteur, a connu son heure de gloire dans les années 70.

Edit

Afin de ne pas faire un post d'une longueur trop indigeste, j'ai fait passer l'anecdote sur Louis Prima et Just a gigolo dans un autre post Un jour une chanson # 2 / Just a gigolo

2 commentaires:

  1. " Là où ça devient intéressant (c'est vrai que c'était un peu chiant jusque maintenant),"... : j'adore ! et je me cultive !
    Continue Scarlett ! J'adore cette chanson et j'adore ce post, et le suivant, et le suivant aussi d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  2. Merci Gab, je suis contente que ce blog te plaise. Ce genre de commentaire me booste pour les 3 mois à venir :-)

    RépondreSupprimer

Where is Scarlett ? All rights reserved © Blog Milk Powered by Blogger