Le cul entre deux chaises

vendredi 25 novembre 2011



Ce matin en achetant des suppositoires à la pharmacie (on est glamour ou on ne l'est pas), j'ai réalisé que j'avais toujours le cul entre deux chaises. Je vous explique :

- Ni mariée, ni célibataire, je vis avec mon cher et tendre depuis 10 ans, et, si nous nous sommes multipliés (deux enfants, un garçon et une fille sont venus renforcer notre binôme - ce qui fait de nous un binôme au carré-, j'ai pas fait première S pour rien), je rentre toujours dans la case "mademoiselle" des formulaires, comme une pucelle de 15 ans (ou de 12 ans, les jeunes étant de plus en plus précoces si l'on en croit le film Polisse de Maïwenn).

Je ne sais d'ailleurs toujours pas comment nommer l'homme qui partage ma vie : ni mari, ni fiancé, plus qu'un copain quand même (rire gras), ni petit copain (locution interdite passées les poussées d'acné), ni zhom (j'ai arrêté les forums Doctissimo, ça nuisait gravement à ma santé), ni concubin ou conjoint (trop administratif), ni mec (vulgaire, bikeuse), ni chéri (neuneu), ni compagnon (3ème âge) bref un vrai casse-tête.

- Ni femme au foyer ni active, je bosse de temps en temps, en CDD. Mais je me repose quand même beaucoup entre chaque mission, au cas où j'attraperais une tendinite à force de taper sur mon clavier d'ordinateur (je travaille dans la communication, un métier à haut risque).

 - Dans les tests, je suis systématiquement à égalité dans les réponses, ce qui fait de moi, au choix et selon les thématiques, une amoureuse mi-chaudasse mi-fleur bleue, une femme mi-enfant mi-fatale (oui j'adore les tests, il faudra que je vous en reparle plus tard, on devrait faire des études sur les tests des magazines, comme reflet des préoccupations de notre société).

- D'ailleurs, lors d'un bilan de compétence il y a quelques années, rien de net n'est ressorti. Je devais continuer à bosser dans la communication, mais l'aide aux autres était une option (pompier, puéricultrice), sans oublier les formations artistiques (restauratrice de fauteuils).

- Selon les logiciels de calculs, je suis verseau ascendant bélier ou taureau. C'est chiant.

- Mes cheveux n'arrivent pas à choisir leur camp, ni brune ni blonde, je suis une châtain qui se fait des balayages, une chat'blonde (rire gras, bis).

- Mes yeux ne sont pas nets non plus : j'ai un oeil bleu et un oeil vert. Personne ne le voit, sauf moi. 

- J'ai la peau mixte, sèche partout, mais grasse sur le front (la salope), du coup, casse-tête dans le choix des crèmes hydratantes.

Las. C'est moi ou vous aussi, vous avez une personnalité floue (comme Gilles Gabriel) ?
 


5 commentaires:

  1. Normal, gemelle de juin, deux êtres dans le même corps
    M

    RépondreSupprimer
  2. Pas fun la modération préalable, ça coupe les ailes (ps tu serais pas aussi bab et bourge genre à écouter burning spear en robe vichy ?)
    M

    RépondreSupprimer
  3. @ Anonyme de 9:44. Oui, je suis une bab bourge, et aussi une punk bobo (j'écoute les Cramps en Isabel Marant). Je ne sais pas s'il faut modérer. J'ai entendu des histoires à faire pleurer les petites filles, sur les commentaires des blogs.

    RépondreSupprimer
  4. Un canapé deux places ! C est mieux qu un unique strapontin !

    RépondreSupprimer
  5. Merci hélène, j'ai bien rit en te lisant encore une fois ! Lison

    RépondreSupprimer

Where is Scarlett ? All rights reserved © Blog Milk Powered by Blogger